Archive pour la catégorie ‘Agenda culturel’

reGeneration²

Mardi 22 juin 2010

©Yann Amstutz

Qui sont les photographes émergents ? Où vont-ils ? Que voient-ils ? Pour tenter de répondre à ces questions, William Ewing et Nathalie Herschdorfer ont réuni quatre-vingts d’entre eux, avec plus de 200 travaux inédits, dans le catalogue reGeneration². L’exposition éponyme a lieu actuellement à Lausanne et tout bientôt dans le cadre des Rencontres d’Arles. Pour découvrir aujourd’hui les photographes de demain. On en salive d’avance.

©Agnès Eva Molnar

Parution le 24 juin 2010 chez Thames & Hudson
reGeneration²
Photographes de demain

William Ewing et Nathalie Herschdorfer

Musée de l’Elysée, Lausanne
reGeneration²
Photographes de demain

19.06.2010 – 26.09.2010

Rencontres d’Arles
reGeneration²
Photographes de demain

03.07.2010 – 19.09.2010

©Di Liu

Mais qui est ce peintre ?

Jeudi 17 juin 2010

Jan Voss, Pionniers, 2008, Courtesy Galerie Lelong, Photo Fabrice Gibert

Il est d’origine allemande et vit en France depuis une cinquantaine d’années. En flânant du côté de la rue de Metz à Paris, on peut y admirer sa fameuse fresque. Sur ARTE, vous pourrez le voir dans le film réalisé par Antoine Parouty, dimanche 20 juin. Et à Vendôme, vous pourrez vous faire votre propre opinion sur son travail, dérouler le fil de l’histoire de ses petits personnages, vous baigner dans l’océan de ses couleurs. L’exposition conçue avec la Galerie Lelong dure jusqu’en septembre. Mais de qui parle-t-on ? De Jan Voss bien sûr. Vous l’aviez deviné.

Jan Voss, Sans titre, 2001, Courtesy Galerie Lelong, Photo Fabrice Gibert

Musée de Vendôme
Exposition Jan Voss

02.05.2010 – 13.09.2010

Pour un avant-goût de l’exposition du musée de Vendôme en vidéo, c’est ici.

Art Basel, J-1

Mardi 15 juin 2010

Armin Linke, Nuclear Voyage, 2008, Klosterfelde, Courtesy of Art Basel

Charles Atlas, Merce Cunningham with Monitors, 1978, Vilma Gold, Courtesy of Art Basel

La ville de Bâle va pour la 41e fois accueillir durant quatre jours et trois nuits l’un des plus grandioses rendez-vous de l’art contemporain. Art Basel commence le 16 juin et le programme est copieux : plus de 300 galeries venues des quatre coins de la planète, plus de 2 500 artistes, plus de 50 projets monumentaux, des installations dans les espaces publics, des performances in situ, des conférences, des tables rondes… Vous pourrez notamment écouter Loris Gréaud, voir des films de Tobias Zielony ou Gerhard Richter, discuter de Matisse à la Fondation Beyeler, découvrir des artistes émergents comme Sam Lewitt ou Kerstin Brätsch et bien d’autres encore, en veux-tu, en voilà.

Et si, à tout hasard, vous préférez la Floride à la Suisse, Art Basel Miami Beach aura lieu en décembre.

Hop, hop, hope !

Dimanche 13 juin 2010

Zhang Huan, To Raise The Water Level in a Fishpond (Close‐Up) , 1997. Courtesy de l’artiste et The Rubell Family Collection, Miami

Vue de Dinard © Ville de Dinard

Si vous voulez donner à vos vacances au bord de mer une petite touche de culture et de découverte, une escapade en Bretagne s’impose. La so british ville de Dinard présente jusqu’en septembre l’exposition Hope !, une sélection savoureuse d’œuvres contemporaines pour illustrer l’espoir (et ses travers) : François Morellet, Mona Hatoum, Takashi Murakami, Richard Serra, Ed Ruscha... Il serait trop long de tous les citer, mais une chose est sûre : que vous soyez connaisseurs, amateurs ou néophytes, ce voyage initiatique vous mènera à bon port.

Palais des arts et du festival, Dinard
Hope !

Une exposition d’art contemporain sur l’espoir

12.06.2010 – 12.09.2010

Farhad Moshiri, Self portrait on flying carpet , 2009. Broderie et acrylique sur toile. Photos Guillaume Ziaccarelli. Courtesy Galerie Emmanuel Perrotin, Paris. Collection François Odermatt

Les anges déchus de Robert Combas

Mercredi 9 juin 2010

La fin en boucle © Robert Combas

Plus que quelques jours pour voir Sans filet, les Goulamas sont dans le trou dans l’espace parisien de la galerie Guy Pieters.
C’est le thème de la chute, sans filet cela va de soi, qu’a choisi Robert Combas pour cette exposition grandement inspirée par le Paradis Perdu, poème épique de John Milton.
Et les Goulamas, qu’es acò ? me direz-vous. En occitan, ce sont des personnes peu soignées. Dans les peintures de Robert Combas, elles deviennent anges rebelles précipités en enfer, mais qui n’ont pas dit leur dernier mot.

Galerie Guy Pieters, Paris
Robert Combas
Sans filet, les Goulamas sont dans le trou

08.05.2010 – 18.06.2010

Si vous aviez raté le film de Sylvain Bergère sur Robert Combas, vous pouvez d’ores et déjà noter dans vos calepins sa rediffusion sur ARTE le 24 octobre 2010.