Archive pour la catégorie ‘Tatiana Trouvé’

Vincent Lamouroux en 2010

Mercredi 24 février 2010

La diffusion du film d’Alyssa Verbizh sur Vincent Lamouroux, dans la série L’Art et la Manière est programmée pour le dimanche 28 février 2010.

Vincent Lamouroux, Scape, 2005-2006 - Vue de l'exposition " Cinq milliards d'années ", Palais de Tokyo, Paris, France 2006 - Courtesy Galerie GP & N Vallois, Paris

Pour profiter  de visu et in situ de son travail, tous à vos agendas, car voici les expositions de ce plasticien prévues en 2010 :

  • Vincent Lamouroux, Le Spot, au Havre, pendant l’été ;
  • Vincent Lamouroux / Geert Goiris, à la Galerie Kiosk, qui se trouve à Gand en Belgique (novembre 2010) ;
  • Spatial City : An Architecture of Idealism,  avec entre autres : Didier Fiuza Faustino, Philippe Ramette, Tatiana Trouvé, François Morellet, Yona Friedman, Jimmie Durham… Un véritable déploiement international d’artistes qui nous font part de leurs réflexions sur l’espace urbain. Exposition collective en tournée aux Etats-Unis :
    • à l’Inova, Institute of Visual Arts,  à Milwaukee jusqu’au 18 avril ;
    • cette exposition sera également visible au Hyde Park Art Center de Chicago du 23 mai au 8 août,
    • et au MOCAD (Museum of Contemporary Art Detroit) à Détroit du 10 septembre au 26 décembre ;
  • Sketches of Space, exposition collective au MUDAM de Luxembourg, du 19 juin au 19 septembre ;
  • Vincent Lamouroux, AR.07, 2008 - Collection IAC, Institut d'Art Contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes, France - Courtesy Galerie GP & N Vallois, Paris

    Et pour plus d’infos sur Vicnent Lamouroux, rendez-vous sur le site de la Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois :
    http://www.galerie-vallois.com

    et sur le site de l’artiste :

    http://www.vincentlamouroux.net/


    Il Grande Ritratto

    Mardi 9 février 2010

    Tatiana Trouvé expose pour la première fois en Autriche et joue de nouveau avec l’espace et le temps. Il Grande Ritratto est une balade expérimentale à travers un paysage post-apocalyptique. Qu’aurait pensé Dino Buzzati de cette installation monumentale, inspirée directement de son roman éponyme ? On ne le saura jamais, mais nul doute qu’il aurait été intrigué.

    Tatiana Trouvé © UMJ, Nicolas Lackner

    Vous pouvez (re)lire la seule œuvre de science-fiction de l’auteur italien,  parue sous le titre L’Image de pierre en France. Puis vous aurez  jusqu’au 16 mai pour voir l’œuvre de Tatiana Trouvé spécialement conçue pour le  Kunsthaus de Graz.

    D’autres infos sur cette artiste italienne qui vit à Paris, sur le site de la Galerie Emmanuel Perrotin.